fbpx
Accueil » Blog » Résidence secondaire, un bol d’air frais accessible à tous ?

Résidence secondaire, un bol d’air frais accessible à tous ?

Profiter de belles vacances à tout moment avec un retour sur investissement, est-ce possible ?

Acheter une résidence secondaire, cette habitude qui était devenue désuète, est revenue sur le devant de la scène cette année.
Il faut dire qu’avec la COVID, la hausse du recours au télétravail et l’augmentation du prix des vacances, de plus en plus de Français en rêvent.
Mais s’agit-il d’un bon investissement qui permet d’allier plaisir et rentabilité ?
Mon prêt bien assuré décrypte pour vous les avantages et les inconvénients d’une telle acquisition.

Une résidence secondaire, c’est quoi ?

Il s’agit d’une habitation dans laquelle vous logez de manière occasionnelle : le week-end et pendant les vacances, alors que vous résidez de façon permanente dans votre résidence principale (au minimum 6 mois par an).

A noter :

  • Vous pouvez posséder plusieurs résidences secondaires alors que vous ne bénéficiez que d’une seule résidence principale.
  • Vous pouvez épisodiquement mettre en location votre résidence secondaire.

Un segment du marché immobilier qui se porte bien

Comme indiqué en préambule, la crise sanitaire a accru la soif des Français pour les grands espaces.
Nous avons donc connu un bond dans la demande des résidences secondaires entre 2019 et aujourd’hui.
Depuis le début d’année, malgré les incertitudes liées à la guerre en Ukraine, l’ensemble du marché de l’immobilier se maintient grâce, notamment, à ce marché des résidences secondaires (et aussi à celui de l’immobilier de luxe).

Les avantages et les inconvénients de l’acquisition d’une résidence secondaire

Les avantages :

Partir quand on le souhaite

Cela fait plusieurs jours que la météo est au beau fixe, alors hop, en voiture Simone, nous voilà partis pour un week-end dans notre maison à la campagne.

Eh oui, vive la liberté, nous n’avons plus besoin de tout planifier. Dès qu’on l’on ressent l’envie de prendre l’air, notre résidence secondaire est là pour répondre à nos attentes.

Adieu également aux frais d’hébergement démesurés ! En pleine saison, certaines destinations coûtent chères. Alors qu’ici, c’est vous le patron 💪 (Même si on vous l’accorde, bénéficier d’une résidence secondaire n’est pas gratuit).

Investir

Pour aujourd’hui et pour la retraite !

Tout d’abord, acquérir une résidence secondaire vous permet d’accroître aujourd’hui votre patrimoine immobilier. Grâce à elle, vous vous bâtissez un capital.

C’est un capital que vous pourrez transmettre à vos héritiers.
Ce n’est pas tout, vous pourrez également vous en détacher à tout moment si vous avez le moindre coup dur.

Deuxièmement, vous avez la possibilité de mettre en location ponctuellement ou de façon plus régulière cette seconde adresse.
Effectivement, comme vous ne l’occupez pas à plein temps, pourquoi ne pas en profiter pour réaliser de temps à autres, une petite rentrée d’argent ?

Les loyers, ainsi gagnés, vous permettront de payer par exemple :

  • Quelques factures (électricité, eau, gaz, internet, …),
  • Quelques échéances de prêt (si vous avez empruntez pour acheter la résidence de vos rêves),
  • De la décoration : pour vous sentir encore un peu plus comme chez vous,
  • De l’équipement : piscine ou jacuzzi 🛁

Ou tout simplement, d’en faire une véritable source de revenus à part entière 🤑

Travailler à distance dans un joli cadre

En France, le développement du télétravail s’est accéléré suite à la crise sanitaire. Cette nouvelle habitude de mobilité et surtout de flexibilité a donné la possibilité à certains d’entre nous de télétravailler aussi bien depuis la maison mais aussi depuis « ailleurs » 🛸

C’est l’une des principales raisons du regain du marché des résidences secondaires. Cette pratique a permis de redonner de l’utilité et une seconde jeunesse à la maison de famille qui restait parfois abandonnée pendant des mois.

Travailler depuis un joli cadre, chez Mon prêt bien assuré, nous en sommes certains, cela donne la possibilité de booster la productivité. Un salarié heureux est un salarié performant.

Passer sa retraite au soleil

Comme indiqué plus haut, votre résidence secondaire peut servir d’investissement pour votre retraite mais pas que ! Vous pouvez décider de la transformer et d’en faire votre habitation principale à votre départ en retraite. A vous les balades à la mer ou à la campagne, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 (enfin, ne vous surmenez pas non plus 😉).

Les inconvénients :

Nous sommes tous et toutes conquis par les atouts de jouir d’une résidence secondaire, cependant, il y a des petites choses à savoir avant de sauter le pas.

Des charges supplémentaires

Eh oui, résidence secondaire rime avec charges supplémentaires 🎶

Mon prêt bien assuré vous en liste les principales :

  • Les échéances de l’emprunt si vous avez eu besoin d’un crédit,
  • L’assurance habitation,
  • Les taxes d’habitation et d’enlèvement des ordures ménagères,
  • La taxe foncière,
  • Les charges de copropriété s’il y a lieu,
  • L’électricité, l’eau, le chauffage,
  • Internet (on avoue, on a dû mal à s’en passer désormais),
  • Les frais d’entretien,
  • L’ameublement et la déco,
  • Les frais de transport (la téléportation n’existe pas encore malheureusement 😉).

La situation géographique

Choisir un logement à plus de 3 heures de route peut vous permettre de bénéficier d’un meilleur climat ou de plus de dépaysement, cependant, attention, à la logistique. Plus c’est loin, et moins vous serez enclin à vous déplacer.

Outre la proximité, il est prudent également de checker les modes de transport qui desservent votre havre de paix : autoroute ou gare.

En effet, pour rentabiliser ce type d’investissement, vous devez pouvoir vous y rendre régulièrement, simplement et surtout à moindres frais.

💡 Bien choisir la situation géographique s’avère également important en cas de revente du bien.

Une fiscalité plein pot

Comme évoqué un peu plus haut, le propriétaire d’une résidence secondaire doit s’acquitter des taxes d’habitation, d’enlèvement des ordures ménagères et foncière. Et cela, même s’il s’en est déjà acquitté pour son bien principal et qu’il est peu présent dans ce second domicile.

Certaines localités ajoutent même à cela une taxe supplémentaire pour les logements non affectés à l’habitation principale : TLV (taxe sur les logements vacants).

💡 Seule la taxe sur la redevance TV n’est pas due si vous l’avez déjà réglée pour votre premier domicile.

Idem, aucun abattement n’est prévu pour l’IFI (Impôt sur la fortune immobilière) et pour les droits de succession.

A cela, nous pouvons également ajouter que, si le futur propriétaire doit souscrire un prêt immobilier pour acquérir le bien de ses rêves, il ne bénéficiera pas de prêts aidés (prêt à taux zéro, 1%, …) pour ce type de projet.

💡 Pour en savoir plus sur les prêts aidés, rdv sur notre article « Crédit immobilier : Comment profiter des prêts aidés? ».

Et dernière information, et non des moindres, à la revente, la plus-value réalisée sur votre résidence secondaire sera taxable, a contrario de celle faite sur une résidence principale.

🧐 LE MÉMO

  • Une résidence secondaire, sauf s’il est question d’une maison de famille, coûte plus chère qu’une résidence principale.
  • Cependant, vous pouvez mettre ce bien en location de manière occasionnelle ou de manière plus régulière, ce qui peut vous permettre de vous créer un réel revenu complémentaire.
  • Pour alléger le poids de vos charges, Mon prêt bien assuré, bien évidemment, s’occupe de vous et de votre assurance de prêt, et vous donne la possibilité de faire le plein d’économies :