fbpx
Accueil » Blog » Est-ce le bon moment pour acheter un bien immobilier ?

Est-ce le bon moment pour acheter un bien immobilier ?

Investir dans l'immobilier en 2022/23, les tendances

Ces dernières semaines, les banques ne cessent de durcir leurs conditions de crédit. L’inflation progresse et impacte peu à peu le pouvoir d’achat des ménages. La conjoncture ne semble donc pas idéale pour acheter un bien immobilier. Mais qu’en pensent les experts ?

L’équipe Mon Prêt bien assuré fait le point sur les dernières informations importantes en matière d’investissement dans l’immobilier.

La FNAIM et la FPI dressent le bilan

Le président de la Fédération Nationale des Agents Immobiliers et le président de la Fédération des Promoteurs Immobiliers se sont récemment exprimés dans le cadre d’une émission télé, évoquant la situation actuelle du marché de l’immobilier. Jean-Marc Torrollion et Pascal Boulanger ont d’abord dressé un bilan du marché de l’ancien.

Le marché de l’ancien

Ainsi, nous avons découvert qu’à la fin de l’été, les ventes de maisons anciennes restaient élevées.
En effet, la Fédération Nationale des Agents Immobiliers a relevé une baisse de seulement 3 % de l’activité par rapport à 2021. Pourtant, ce fut une année relativement exceptionnelle.

Néanmoins, les mois à venir risquent de se corser. Notamment à cause des conditions de crédits qui ne cessent de se durcir.
Les acheteurs potentiels se montrent donc plus prudents et plus exigeants. Les experts de l’immobilier entrevoient un marché plus sélectif et un “tassement des prix dans les grandes villes”.

Toujours est-il qu’investir dans l’ancien actuellement, reste le choix le plus intéressant.

Le marché du neuf

Le marché du neuf, s’avère beaucoup moins attrayant que l’ancien. Voilà plusieurs mois déjà que la situation se dégrade.
Les maires cèdent de moins en moins de permis de construire et l’explosion des prix des matières premières contraint les promoteurs à renoncer à de nouveaux projets de construction. Résultat de cette situation : les prix des logements neufs sont bloqués à des prix très élevés.

De plus, les délais de livraison du neuf augmentent considérablement en raison du manque de matière première pour construire.

J’investis, oui ou non ?

Si l’on considère les coûts des crédits, les conditions d’octroi des prêts et l’inflation, on peut se dire que la situation n’est pas idéale pour acheter. En outre, les prix restent très élevés dans certaines régions, tandis que les volumes des transactions diminuent nettement.

Pour certains experts, le marché actuel de l’immobilier laisse présager une baisse des prix et une hausse des taux d’intérêts. De leur point de vue, la situation tend à se gripper. C’est pourquoi il conviendrait d’attendre.

Mais vous vous en doutez, de nombreux autres éléments sont à considérer. Des acheteurs qui n’auraient pas besoin de financement, par exemple, auraient tout intérêt à acheter en ce moment. En effet, ils ne seraient pas touchés par la hausse des taux d’intérêts et le durcissement des conditions d’octroi des crédits. Idem pour les acheteurs ayant déjà un apport.

De plus, n’oublions pas que l’immobilier reste tout de même le placement préféré des français, car très fiable sur le long terme.

Notre conseil 👍 : ce que nous vous conseillons de faire, c’est de collecter les informations intéressantes et de considérer votre situation personnelle.
C’est encore le moment de profiter de taux d’emprunt encore relativement intéressant si l’on souhaite investir sur le long terme. Les taux continuent d’augmenter : on peut se demander quel niveau ils atteindront en 2023.

De plus si vous souhaitez investir dans de l’ancien, c’est évidemment le bon moment aussi comme nous l’avons vu précédemment dans cet article.

Enfin, si vous optez pour une assurance de prêt en délégation, vous pourriez faire de très belles économies sur vos mensualités. C’est aussi l’une des clés pour investir en économisant.

La délégation d’assurance : l’occasion de faire de belles économies

Le conseil MPBA 😏 : plutôt que de souscrire à une assurance de prêt avec votre banque, optez pour la délégation d’assurance. En effet, votre établissement bancaire n’a plus le droit de vous imposer son assurance de prêt.
La loi Lagarde a en effet permis la mise en concurrence de l’assurance de prêt proposée à la banque. Cela veut dire que vous pouvez contracter une assurance de prêt autre que celle de l’organisme de crédit.

C’est une aubaine, car justement, avec Mon Prêt bien assuré, vous faites des économies !

Je fais mon devis

🧐 Mémo :

  • Acheter dans l’ancien : ce qu’il faudrait faire si vous voulez investir.
  • Acheter dans le neuf : votre investissement sera rentable mais sur le plus long terme
  • La délégation d’assurance : profitez de cette liberté instaurée par la loi Lagarde, et choisissez le contrat proposé par Mon Prêt bien assuré !